Ballon d’or africain 2019 : Ces statistiques qui plaident en faveur de Mané

La prestation, hier, de Sadio Mané, lors de la 16e journée de Premier League, contre Everton, ressemble à une réponse au Ballon d’or perdu devant Messi, Van Dijk et Cristiano Ronaldo. C’est aussi un signe fort de Sadio Mané pour la course au titre de meilleur joueur africain 2019.

PUBLICITÉ

Double passeur décisif et buteur lors de la victoire (5-2) des Reds de Liverpool face aux Toffees, Mané, désigné homme du match, ne cesse donc d’enchaîner les performances qui lui donne de l’avance sur ses adversaires pour le Ballon d’or africain. Ses principaux concurrents pour cette distinction sont sans doute, le détenteur du titre, Mohamed Salah, Riyad Mahrez et Pierre-Emerick Aubameyang.

Mais Sadio Mané semble avoir une longueur d’avance sur ses adversaires. Salah qui l’avait devancé de peu l’année dernière, n’a pas été très décisif cette année. L’Egyptien a été certes vainqueur de la Ligue des champions au même titre que son partenaire en club, Mané. Mais ce dernier a été plus déterminant en championnat.

PUBLICITÉ

L’international sénégalais a terminé co-meilleur buteur de la saison dernière avec Salah et Aubameyang. L’enfant de Bambala sera aussi avantagé par son parcours avec l’équipe nationale du Sénégal à la Can 2019. Il a été finaliste malheureux de la Can alors que Salah et l’Egypte ont été stoppés en quart de finales devant leur public.

Le Gabonais, quant à lui, ne s’était même pas qualifier à la Can 2019. Ce qui le met sans doute hors circuit pour cette distinction. L’autre concurrent de Mané, Mahrez a certes remporté la Can et est en égalité de but avec Sadio (3 buts).

Mais ces prestations la saison dernière en club n’ont pas été à la hauteur de celles du Sénégalais. La position de quatrième au classement du Ballon d’or France foot devant les autres grands prétendants pour le litre de meilleur joueur africain est aussi un élément qui plaide en faveur de Sadio Mané pour le titre de cette année.

PUBLICITÉ
Shares
PUBLICITÉ

Leave a Comment