Cheikh Sarr raconte son triste passé marqué par une misère incommensurable

Invité dans l’émission « Célébrité en ligne », Cheikh Sarr raconte son dur parcours dans l’animation. Dans cet entretien, il est revenu sur sa relation avec Alima Ndione, sa vie privée et le manque de professionnalisme dans le milieu.

PUBLICITÉ

« J’étais enseignant mais, j’ai quitté le milieu scolaire pour l’animation. Au début, c’était difficile car, j’ai animé six (6) mois sans salaire… Je dormais à la plage mais, je suis resté fort jusqu’à obtenir ce que je voulais », explique-t-il.

S’agissant de sa relation avec Alima Ndione, Cheikh Sarr affirme son attachement envers sa collègue. « Alima Ndione est ma sœur. Certes, je suis plus âgé qu’elle et je l’ai précédée dans l’animation mais, on entretient de très bonnes relations, on ne s’est jamais disputé… », témoigne-t-il, avant de se prononcer sur le manque de professionnalisme, non seulement dans l’animation mais aussi dans la musique sénégalaise.

PUBLICITÉ

Shares
PUBLICITÉ

Leave a Comment