PUBLICITÉ

Après l’acceptation de l’usage de la Chloroquine comme remède contre le covid-19, en France et au Sénégal et suite au lynchage subi sur les réseaux sociaux, le Pr Daouda Ndiaye, pourfendeur du Pr Didier Raoul, réagit. Et dit militer pour un seul objectif : éradiquer le coronavirus au Sénégal. Mais met toutefois en garde contre une éventuelle généralisation de la chloroquine.

Pas un problème Pr Seydi-Pr Ndiaye
« Ce n’est pas un problème Pr Seydi-Pr Ndiaye. Quand on engage un combat, il faut se préparer à tout. L’essentiel est que le Sénégal triomphe. Quel que soit le prix à payer, on le payera », souligne d’emblée le professeur Ndiaye, interrogé vendredi sur la Rfm.

Mon seul ennemi, le coronavirus
Soulignant militer pour tout ce qui peut éradiquer le virus, le chercheur dit être très clair. « Même en France, l’automédication est interdite. Ma préoccupation est que le Covid19 soit éradiqué une bonne fois pour toutes. Dans un pays, mentionne-t-il, il y a ceux qui divertissent, et aussi ceux qui travaillent. En tant que spécialiste de la santé, je n’ai qu’un seul ennemi : le coronavirus ».

Mise en garde contre une distribution à l’échelle…
Ce que je redoute, si demain la lutte contre le palu connaîtrait un échec… à cause d’une large distribution de la chloroquine…. Que l’on ne remette pas en cause les acquis… D’ailleurs, personne ne dit que la chloroquine traite le coronavirus, mais participe au soulagement du malade, à la guérison. Mieux vaut prévenir que guérir.

Partagez sur :
PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.