PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

En Mauritanie, une avenue a été baptisée au nom de El Hadj Adoulahi Cheikh Ibrahim Niasse, fils aîné de Baye Niasse, le 11 février 2020. La cérémonie d’inauguration a eu lieu, ce vendredi 22 mai, en présence du ministre de l’Intérieur, le Dr. Mohamed Salem Ould Merzoug.

Renforcement des liens entre Sénégal et Mauritanie

L’avenue, baptisée au nom de EL Hadj Abdoulaye Cheikh Ibrahim Niasse, a été inaugurée ce vendredi. Elle se trouve à Nouakchott sud, va du “carrefour Madrid” à la route de Bamako dans la moughataa de Ryad.

La présidente du Conseil régional, Mme Fatimetou Mint Abdel Malik a salué l’important rôle joué par Cheikh Brahim Niasse et sa famille dans la propagation du savoir et les valeurs de tolérance prônées par l’Islam. De même que le deuxième conseiller de l’ambassade du Sénégal en Mauritanie, M. Ababacar Niasse a exprimé sa joie de voir cette avenue porter le nom de ce grand érudit

Signe de reconnaissance

Pour rappel, Hadji Abdoulaye Niass, 2è khalif de Médina Baye était l’un des grands érudits du Sénégal. Il a joué un rôle très marquant dans la protection de la vie des mauritaniens, l’entretien et la défense de leurs biens lors des événements traumatisants de 1989 entre la Mauritanie et le Sénégal. Une position dans laquelle les poètes et écrivains mauritaniens ont chanté, dans leur poésie éloquente et populaire.

Partagez sur :
PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.