PUBLICITÉ

A moins d’une semaine de la célébration du Grand Magal de Touba, la polémique sur la division des thiantacônes secoue le pays. Deux camps s’opposent dans cette famille religieuse dont feu Cheikh Béthio Thioune était le guide.

Quelques mois après le rappel à Dieu de cheikh Béthio, son successeur a suscité moult polémiques. Son épouse Sokhna Aida Saliou Diallo d’un côté est soutenue et est suivie par une partie des thiantacônes. De l’autre côté, son fils aîné Serigne Saliou Thioune, homonyme du guide de son père est le mentor d’une autre  partie des thiantacônes.

Ce samedi 12 octobre, les bœufs de Sokhna Aida ont déjà rallié la ville Sainte et dimanche 13 octobre, ceux de Serigne Saliuou Thioune sont attendus dans cette même ville.

Des actes qui témoignent bien l’existence des tendances dans cette famille. Toutefois, cette déclaration de Sokhna Aida Thioune par la voix de son porte-parole Serigne Saliou Samb semble tempérer les ardeurs. Selon Serigne Saliou Samb, la dame a appelé au cale et la sérénité. Elle a fait un rappel historique sur ce qui lie Cheikh Béthio Thioune, Serigne Saliou et Cheikh Ahmadou Bamba.

En outre, la cheffe aussi révélé son   dévouement à perpétré l’oeuvre de son époux Serigne Cheikh Béthio thioune.

PUBLICITÉ
"Il n'y a pas de tendances entre Sokhna Aïda et..." Serigne Saliou Samb explique le choix de Ngabou

Partagez sur :
PUBLICITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.